fbpx

 

Votre culture générale est un atout pour créer des photos intéressantes et qui ont du sens

Comprendre et apprécier la photographie artistique est avant tout un acte émotionnel de la part d’un observateur.

La culture générale est un véritable atout pour s’immerger dans les univers artistiques des photographes. En effet lors d’une première lecture, certaines œuvres laissent indifférentes. Pourtant avec le temps on se les approprie car on finit par les décoder car le photographe a laissé des pistes.

Que ce soit pour la création ou la compréhension des œuvres photographiques, un bon niveau de culture générale est nécessaire.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

Cette photographie d'un paysage réel aux Etats-Unis est évocatrice : son symbolisme est très fort. L'imagination vagabonde.
Cette photographie d'un paysage réel aux Etats-Unis est évocatrice : son symbolisme est très fort. L'imagination vagabonde.

L’acte émotionnel : la première lecture

Lorsqu’un observateur regarde une œuvre photographique pour la première fois, c’est toujours le côté émotionnel qui va dominer le jugement. C’est ce que j'ai appris depuis que j'exerçe l’activité d’artiste photographe.

Lorsque je réalisais des photos documentaires pour des stocks, des livres ou des magazines, le jugement était toujours fait pour des raisons éditoriales. C'est-à-dire que les photographies que je proposais pour illustrer un sujet devaient toujours à être en relation avec contenu. Seuls les critères techniques de composition, de cadrage, de netteté étaient pris en compte.

Lorsque j'ai choisi la photographie artistique comme activité professionnelle, j'ai choisi de délivrer des messages personnels et de partager ma vision du monde. J'ai rapidement réalisé que les fameux critères techniques devenaient secondaires aux yeux d’un observateur.

Le choix d’aimer et d’apprécier une œuvre photographique ne se fait que pendant une fraction de seconde.

Je me suis souvent posé la question de savoir si cette approche du coup de cœur était suffisante et si elle était pleinement satisfaisante. Je pense que la réponse est non. En effet, ce type de jugement sur le long terme devient beaucoup trop restrictif.

La lecture émotionnelle : une approche trop restrictive

Si un observateur se contente d’apprécier des œuvres photographiques uniquement en tenant compte de ses émotions et de ses sentiments, il va rapidement se lasser. En effet, tous les choix qu’il fera vont créer un univers fermé qui va devenir rapidement très restreint. Il va vivre en vase clos.

Cette lassitude peut provoquer un sentiment d’aigreur et le jugement d’un tel observateur va finir par s’altérer et s’émousser. Il va perdre de l’objectivité par manque de recul sur ce qui l’entoure.

Finalement, un observateur uniquement guidé par ses pulsions émotionnelles va vivre dans un monde où tout sera identique, où les nuances auront disparu. C’est ce que j'appelle un monde sans saveur.

C’est l’anti thèse de l’art et notamment de la photographie artistique.

En essayant de mieux comprendre et de mieux cerner les personnes qui apprécient mes œuvres et les achètent, j'ai compris qu’elles possédaient un atout extraordinaire.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

La culture générale : un moyen pour apprécier les photos d’art de manière plus large

Lorsqu’un observateur essaie de comprendre ou de lire une photographie d’art, il va faire appel à ses connaissances, à ses souvenirs, à son passé, à ses compétences mais surtout à sa culture générale.

La culture générale est l’ensemble des connaissances qui ont de l’importance dans une société et qui concernent différents domaines intellectuels. La culture générale s’acquiert par la curiosité personnelle et l’expérience. C’est une notion importante quand on évolue en société car elle permet de communiquer avec le plus grand nombre de personnes. La culture générale désigne les connaissances en tout genre d’un individu sans spécialisation.

Pour juger et apprécier une photographie artistique, un observateur ne pourra le faire que par rapport à ce qu’il connaît déjà.

La reconnaissance des différents éléments photographiques, l’appréciation d’une composition et d’un cadrage, la compréhension du message transmis par le photographe à travers son œuvre ne pourra se faire qu’à travers la connaissance.

Plus la culture générale et l’expérience est large, plus un observateur sera en mesure d’apprécier et de comprendre des œuvres d’art photographiques. En effet, son niveau de culture lui permettra de mieux appréhender la mise en scène de certains détails et leurs relations. Il pourra facilement décrypter des messages de second degré mis en place dans les compositions.

Avec un niveau de culture élevé, un observateur ne se place plus seulement sur le plan émotionnel pour juger une photo mais il prend de la hauteur pour apprécier l’œuvre dans son ensemble. Il pourra ainsi goûter et se délecter du pouvoir symbolique des photographies d’art.

Le pouvoir symbolique des photographies

.

 

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
Comment puis-je vous aider à créer des photos?