4 conseils pour développer votre intelligence photographique afin de créer des photos différentes

Vous vous êtes certainement rendu compte qu’il n’est pas facile de créer des photos intéressantes et qui ont du sens.

Vous vous focalisez sur la technique. Vous lisez des magazines, des livres. Vous consultez des sites web pour maîtriser votre matériel et des logiciels. C’est très bien pourtant ce n’est pas suffisant. Vos photos ne retiennent pas suffisamment l’attention des autres personnes.

Je vous propose de comprendre le concept de l’intelligence photographique pour créer des photos différentes et qui auront de l’impact.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

Paysage en noir et blanc de Great Sand Dunes dans l'état du Colorado aux Etats-Unis.
Paysage en noir et blanc de Great Sand Dunes dans l'état du Colorado aux Etats-Unis.

La petite histoire de cet article

Il y a plusieurs semaines, j’ai terminé dans la lecture d’un roman qui m’a captivé « La formule de Dieu » de José Rodrigues de Santos. Je ne suis pas sorti indemne de la lecture de ce livre. J’ai relu plusieurs fois différents chapitres pour comprendre le sens caché du texte.

Pendant les jours qui ont suivi cette lecture, je me suis demandé quel pouvait être l’impact sur mon métier de photographe professionnel. Comment pourrais-je utiliser certains concepts du livre pour améliorer mon travail et rendre mes photos encore plus intéressantes ?

J’ai repris mon journal. J’ai détaillé plusieurs pistes de recherche. Toutes n’ont pas été concluantes. Je les ai abandonnées.

Pourtant l’une d’elles a retenu mon attention. J’ai creusé le sujet. J’ai fini par développer l’idée qu’il fallait que je développe mon intelligence photographique. Le résultat a été très intéressant dans mon cas.

J’ai décidé de partager avec vous cette idée que pour créer des photos intéressantes, qui ont du sens et qui retiennent l’attention, il fallait développer une intelligence photographique forte bien en amont des projets photos proprement dits.

Le but de votre activité photographique

Avant de développer l’idée que j’ai eue pour améliorer mon approche photographique, il me semble important de préciser pourquoi nous faisons de la photo.

Vous êtes certainement comme moi. Le but de votre activité photographique est de créer des photos qui ont du sens, qui traduisent vos émotions et transmettent vos messages. Vous souhaitez certainement créer des photos qui vous ressemblent.

Le but que vous voulez atteindre est de réaliser des photos qui retiennent l’attention de votre audience.

Avec ce concept d’intelligence photographique, vous allez disposer d’un outil supplémentaire pour créer des photos intéressantes pour votre audience.

Maintenant que j’ai posé l’un des postulats de notre activité photographique (vous comme moi), je vais vous expliquer pourquoi vous ne pouvez plus créer des photos comme au « bon vieux temps ».

Vous ne pouvez plus créer des photos comme avant

Je préfère vous mettre en garde contre un comportement qui est devenu obsolète. Regarder, analyser et juger les photos des autres photographes est nécessaire, mais il est devenu insuffisant de nos jours.

Ce comportement était encore valable jusque dans les années 2005-2010. Mais depuis l’avènement de la société numérique et des réseaux sociaux, tout a basculé. Pour le meilleur et pour le pire. Ce changement est inexorable. Il va encore s’accentuer dans les prochaines années. C’est un fait. Ni vous ni moi, nous ne pourrons changer le comportement de la majorité des êtres humains.

Personnellement, je suis certain que si vous vous contentez de regarder les photographies réalisées par les autres puis de les reproduire, vous ne créerez pas des photos intéressantes. Les photos que vous montrerez auront déjà été vues. Vous ne ferez que de la copie.

Aujourd’hui, dans notre société tout va très vite. La plupart d’entre nous ne regardent plus : nous nous contentons de scanner. Ce comportement est valable pour les écrans, mais aussi pour le papier. 95% des gens scannent sans analyser profondément. Ils ne lisent même plus. C’est juste un déchiffrage de lettres. Ils prennent le temps de lire ou de regarder attentivement quand un détail retient leur attention.

Un autre facteur tout aussi important est le temps de concentration devient de plus en plus court. Retenez bien ce chiffre, car il est éloquent. La moyenne du temps de concentration « longue durée » d’un être humain est aujourd’hui de 8 secondes. Vous avez bien lu. Ce n’est qu’une moyenne, mais quand j’ai lu cette donnée dans un document sur la concentration humaine, j’ai eu très peur.

En essayant de prendre du recul sur mon comportement, je me suis rendu compte que souvent j’agissais en mode scanner. Le matin, par exemple quand je lisais 3 quotidiens numériques auxquels je suis abonné, je scanne les gros titres sans aller plus loin. Depuis ma prise de conscience, j’ai changé mon comportement. J’essaie de me concentrer plusieurs minutes en lisant les articles d’une manière analytique.

Si votre audience scanne des photos qu’elle a déjà vues, elle ne s’arrêtera pas. Elle ne prendra pas le temps de les regarder, de les analyser et de les comprendre. C’est pour cette raison que vous devez les surprendre. Vous devez réfléchir à la manière d’être différent.

J’espère que cette analyse même si elle est succincte vous aura convaincu. Maintenant, je vais partager avec vous l’un des nouveaux moyens que j’utilise pour créer mes photos.

Définition de l’intelligence

Cette idée s’appelle l’intelligence photographique.

Avant de continuer, il me semble important de définir le mot intelligence. J’ai trouvé deux définitions de l’intelligence dans le dictionnaire.

« Aptitude d'un être humain à s'adapter à une situation, à choisir des moyens d'action en fonction des circonstances. »

« Qualité de quelqu'un qui manifeste dans un domaine donné un souci de comprendre, de réfléchir, de connaître et qui adapte facilement son comportement à ces finalités. »

Dans ces deux définitions, il apparait clairement que l’intelligence permet à un être humain de s’adapter à une situation.

Application à la photographie

Pour appliquer ces définitions de l’intelligence au monde de la photographie, je me suis simplement dit que pour créer des photos qui retiennent l’attention, je devais m’adapter au comportement de mon audience. Je devais comprendre ce qu’elle attendait et ce dont elle avait besoin. Je devais m’adapter à une situation nouvelle qui est le manque de concentration et une attention de plus en plus réduite.

Pour créer mes photos, je devais mettre en place des principes et des méthodes pour développer mon intelligence photographique.

Clairement, il m’est apparu que l’intelligence photographique avait un sens. Le plus étrange, c’est que personne n’a jamais envisagé cette activité artistique et créative sous cet aspect.

Je définirai l’intelligence photographique, comme les qualités que vous allez développer pour adapter la création de vos photos à l’attente de votre audience.

Pourtant, c’est une méthode simple qui permet de réaliser des photos vraiment intéressantes.

Conseil n°1 : N’ayez pas honte d’utiliser le mot intelligence pour vous

Je constate que certains mots sont proscrits. C’est le cas des mots artiste, intelligence, intellectuel, cultivé, etc. Pour la plupart des personnes, ces mots ont une connotation élitiste. Beaucoup de gens n’osent pas les employer, car ils éprouvent de la honte.

Je pense que c’est une erreur. Pourquoi éprouver de la honte à se montrer différents ? Être différent ne signifie pas être supérieur aux autres ou faire partie d’une élite. Personnellement, je n’hésite pas à me qualifier d’artiste photographe. C’est une fonction. En aucun cas, il ne s’agit d’un état qui me situerait au-dessus de mes congénères.

Un artiste est juste une personne qui utilise des techniques créatives pour interpréter le monde qui l’entoure.

J’ai subi de nombreuses attaques quand j’affichais mon statut. Au début, j’ai été souvent blessé. Avec le temps et l’expérience, j’ai appris d’une part que les auteurs de ces attaques ne savaient pas de quoi ils parlaient. D’autre part, ils étaient jaloux, car ils ne pouvaient pas justifier de cet état. Pourquoi devrions-nous toujours être comme les autres, dans la moyenne. Pour moi, être moyen est insuffisant. Je fais tout pour être différent des autres. Je veux juste être moi-même.

Le mot intelligence produit les mêmes effets que le mot artiste.

Beaucoup de personnes n’osent pas utiliser le mot intelligence pour elles-mêmes. C’est dommage quand on connaît la définition de ce terme.

Vous devez développer votre intelligence photographique si vous voulez créer des photos différentes et qui ont du sens. Vous devez la revendiquer sinon vous ne développerez pas les outils dont vous avez besoin pour réaliser des photos qui feront plaisir à votre audience.

N’oubliez pas que vous ne créez pas des photos que pour vous. Vous apportez aux autres de la satisfaction et du plaisir. Vous devez vous munir des outils nécessaires pour parvenir à ce but.

Conseil n°2 : Développez votre conscience photographique

Si voulez développer votre intelligence photographique, vous devez avant développer votre conscience photographique.

Votre conscience photographique vous permet de vous situer par rapport aux autres photographes.

Elle vous permet de développer votre personnalité photographique, votre signature et votre démarche photographique.

Conseil n°3 : Définissez votre identité photographique

Un autre élément important pour votre intelligence photographique est votre identité photographique.

Elle va vous donner une existence en photographie. Elle permet de vous singulariser et d’affirmer votre individualité artistique.

Conseil n°4 : Sortez de votre zone de confort photographique

Je suis le premier à me recroqueviller dans ma zone de confort photographique. Mon métier de photographe professionnel est stressant et difficile. Je dois produire sans arrêt de nouvelles photos d’art, rechercher de nouveaux clients, créer des campagnes publicitaires, gérer ma société, etc. Bref, quand je peux me reposer, je n’hésite pas. Mais ce n’est pas toujours un bon choix. Nous sommes tous pareils. Nous sommes paresseux. C’est le propre de l’être humain.

Votre zone de confort photographique peut être comparée à un cocon dans lequel vous vivez à l’abri du monde réel. Vous y êtes bien, car vous savez où vous allez.

Les symptômes qui montrent ce que vous êtes dans votre zone de confort photographique sont les suivants :

  • Tout est planifié, tranquille. Aucune péripétie ne peut venir bousculer l’ordre des choses.
  • Dès que vous évoluez dans votre zone de confort, vous vous sentez à l’aise.
  • Vous pouvez conserver le contrôle sur vos actions, vos émotions. Vous n’éprouvez pas de stress ou d’anxiété particulière.

Vivre dans votre zone de confort photographique, c’est vivre dans une position neutre dans laquelle toutes les idées sont façonnées par les autres. Une personne qui vit dans sa zone de confort se contente de suivre.

Dans notre monde actuel, ressentir des émotions fortes et vivre sa zone de confort se fait en lisant des magazines tendances, en écoutant la radio, en regardant la télévision, en s’informant via les médias de masse qui diffusent tous les mêmes informations, car elles viennent de la même source.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Vivre dans sa zone de confort, c’est vivre son quotidien dans un monde d’illusions où le vrai réel n’a pas sa place.

Si vous voulez écrire vos photographies d’une façon intéressante, originale avec des émotions fortes et des messages à fort impact, vous devez sortir de votre zone de confort et vous frotter à la réalité du monde réel. Cela vous permettra d’être différent des autres.

Ce que vous devez faire pour développer votre intelligence photographique

Après les différents points que je viens de vous exposer, vous demandez certainement quelles sont les actions à mener pour développer votre intelligence photographique.

Le maître mot est adaptation. Faites preuve d’imagination. Soyez différent des autres. Agissez, remettez-vous en cause.

Je vous conseille de développer les points suivants :

  • Étudiez l’écriture photographique pour mieux raconter vos histoires photographiques.
  • Apprenez à comprendre la sémiologie photographique pour connaître les leviers qui rendent les photos intéressantes.
  • Étudiez le monde qui vous entoure pour comprendre comment les gens voient vos photos.
  • Osez explorer de nouvelles pistes créatives. Ne copiez pas.

Surtout, n’oubliez pas que le monde a changé. On ne crée plus des photos comme il y a 20 ans. La société des hommes va de plus en plus vite. Personne ne prend plus le temps. Montrez que vous êtes différent et intéressant pour susciter l’intérêt.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?