3 conseils pour adopter une stratégie photographique et améliorer la création de vos photos

Que vous soyez photographe amateur ou photographe professionnel, vous devez établir une stratégie photographique pour créer vos photos.

Vous pensez que votre activité photographique se résume à la définition d’une démarche photographique forte et à votre créativité. Vous faites une erreur.

Pour créer des photos qui seront appréciées, reconnues, intéressantes et qui auront du sens, vous devez mettre en place un véritable processus qui vous permettra d’améliorer la qualité de vos photos.

Ce processus est défini par la stratégie photographique. C’est un nouvel outil pour améliorer et renforcer votre approche photographique. Je le place au même niveau que le why photographique.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

Photographie conceptuelle en couleur évoquant un vortex réalisée depuis un affût flottant.
Photographie conceptuelle en couleur évoquant un vortex réalisée depuis un affût flottant.

La petite histoire de cet article

Après la publication de ma chronique concernant le développement de l’intelligence photographique pour améliorer la qualité d’une approche photographique, j’ai reçu plusieurs coups de téléphone de lecteurs du blog.

À la suite des différentes discussions que j’ai eues avec les lecteurs du blog, je me suis rendu compte que même si les questions étaient un peu différentes sur la forme, elles avaient toutes le même fond.

La question récurrente de la plupart de mes interlocuteurs concernait leur why photographique et sa mise en place. L’autre question sous-jacente était à propos de la définition de leur vision photographique.

Plutôt que de donner des réponses à ces questions, je leur ai demandé quelles étaient les raisons qui les poussaient à pratiquer la photo et comment ils géraient leurs projets photographiques. Aucun n’a été capable de me donner des raisons claires et précises.

Je leur ai expliqué à tous que sans but précis et surtout sans stratégie sur le long terme, ils auraient le plus grand mal à définir un why photographique fort et une démarche associée.

Je leur ai conseillé dans un premier temps de développer une stratégie photographique.

J’ai pensé que si quelques personnes rencontraient ce problème, il devait y en avoir d’autres. C’est pour cette raison que je vous propose cette chronique. J’espère qu’elle vous donnera des réponses à vos questions.

Le constat : nous faisons tous de la photo pour être appréciés par les autres

Vous comme moi, nous créons des photos pour plusieurs raisons :

  • Pour se faire plaisir.
  • Pour créer.
  • Pour découvrir d’autres horizons en photographiant.
  • Etc.

La liste des raisons est longue. Je vous laisse y réfléchir.

Mais la principale raison que nous voulons être appréciés par les autres personnes. Nous avons tous envie que l’on nous aime. En tout cas, pour moi c’est très important. Je ne dis pas que nous voulons être aimés et appréciés par tout monde. Je dis simplement que nous avons envie d’avoir une audience qui trouve que nos photos sont belles et intéressantes.

Nous avons envie que notre activité photographique soit reconnue. Nous avons envie de recevoir des compliments et des éloges. Nous n’y pouvons rien. Nous sommes des êtres humains.

Si vous n’êtes pas d’accord ou si nous n’êtes pas convaincu, je vous invite à vous intéresser à la pyramide de Maslow. Abraham Maslow est un psychologue américain a développé une théorie la motivation qui s’appelle la hiérarchie des besoins.

Sa théorie dit qu’une fois que nos besoins physiologiques, nos besoins de sécurité, nos besoins d’appartenance et d’amour et que nos besoins d’estime de soi sont satisfaits, nous entrons dans la dernière tranche hiérarchique : le besoin d’accomplissement de soi.

Quand nous créons des photos, nous entrons irrémédiablement dans cette dernière tranche qui est le sommet de la pyramide des besoins. Nous avons besoin d’être reconnus par les autres et être appréciés.

Mais pour être reconnu, vous comme moi, nous devons être différents. Nous devons créer des photos qui ne ressemblent pas autres. Si nous voulons que notre activité photographique plaise aux autres, nous devons nous attacher à développer une stratégie photographique pour les séduire.

Dans la suite de cet article, je vais vous donner quelques conseils pour y parvenir.

Définition du mot stratégie

Le mot stratégie n’a pas seulement une connotation militaire ou marketing. J’apprécie beaucoup cette définition qui peut s’appliquer à la vie de tous les jours.

La stratégie est l’art de coordonner des actions, de manœuvre habilement pour atteindre un but.

Application à la photographie

Si j’applique cette définition à l’activité photographique, je peux dire qu’une stratégie photographique consiste à mettre en place des actions pour atteindre un but.

Ce but peut être une exposition, un concours, un livre, des publications dans des magazines, un diaporama ou plus simplement des photos que vous allez montrer à des amis ou des proches.

Je pense qu’en photographie comme dans la plupart des domaines créatifs, il est essentiel de définir des buts à atteindre. J’ai coutume de dire que si on ne sait pas où on veut aller, on n’arrive jamais à destination.

Mais attention, la finalité n’est pas toujours le but à atteindre. L’important dans le voyage n’est pas le but, mais les étapes que vous allez vivre. Par exemple, si vous avez comme but d’organiser une exposition avec vos photos, le but ultime est de les montrer imprimées sur du papier. Mais le plus important, ce seront les étapes comme la définition du projet, la phase de l’editing, le choix de la couleur ou du noir et blanc, le choix de la taille des photos, le choix du papier. À mon avis, toutes ces phases seront aussi exaltantes que l’aboutissement.

Définir votre stratégie photographique pour un projet photo, c’est définir votre comment photographique. Vous allez définir les moyens pour parvenir à atteindre un but.

J’ai bien précisé que cet outil s’intègre dans le cadre d’un projet photo. Vous pouvez l’adopter pour dans le cadre de la stratégie globale de votre activité photographique, mais je ne vous le conseille pas : c’est trop large.

Cet outil peut vous sembler peut-être un peu théorique. Mais vous pouvez me faire confiance. Son impact est mesurable sur le terrain au moment des prises de vues et lors du développement.

Une bonne stratégie photographique permet de :

  • Bien composer.
  • Bien cadrer.
  • Choisir vos points de vue.
  • Choisir les outils de développement.

J’espère que vous vous rendez compte de l’importance de cet outil de l’approche photographique.

Conseil n° 1 : Définissez la cible de vos photos

Le premier conseil que je vous donnerai pour définir votre stratégie photographique dans le cadre d’un projet photo est de définir quel est le but que vous voulez atteindre.

Voici quelques idées :

  • Vous avez envie de participer à un concours photo. Dans ce cas, je vous conseille de bien lire le règlement puis d’analyser les résultats des précédentes éditions. Vous saurez ainsi quel est le genre de photos à réaliser.
  • Vous allez créer une exposition photo. Assurez-vous que vos photos sont cohérentes entre elles. Ne faites pas varier les cadrages sinon vos spectateurs seront perdus dans la lecture. Choisissez la couleur ou le noir et blanc, mais pas les deux.
  • Vous voulez être publié dans un magazine. Demandez bien au directeur artistique quelles sont les photos qu’il recherche. Consultez les précédents numéros pour avoir des exemples de cadrages et de compositions.
  • Vous voulez créer un diaporama pour le projeter dans votre club photo ou pour le montrer à vos amis. Racontez une histoire avec un début, un développement et une fin. Ne soyez pas trop long (10 minutes au maximum). Faites bien attention au choix de la musique.

Quel que soit le but que vous poursuivez pour un projet photo, préparez soigneusement sa mise en place. Ne laissez rien au hasard. Même si vous êtes prévoyant, rien ne se passe jamais comme prévu. Mais en préparant, vous évitez les écueils les plus communs.

Conseil n° 2 : Renforcez votre intelligence photographique

Dans le paragraphe précédent, j’ai écrit que rien ne se passait jamais comme prévu lors de la réalisation d’un projet photo. C’est la réalité. C’est là que doit intervenir votre intelligence photographique. Vous devez vous adapter sans arrêt. Ne prenez rien comme acquis. Chaque situation, chaque prise de vue devra être envisagée dans le cadre de votre projet photo.

Par exemple, vous avez décidé de mener un projet de photo animalière pour une exposition avec des plans larges pour montrer des ambiances. Vous utilisez un affût fixe. Malheureusement, durant plusieurs sessions, les animaux sont trop loin. Vous avez le choix d’utiliser un multiplicateur de focale ou alors de recadrer en post production. C’est un exemple simple, mais il vous montre que vous devez faire preuve d’adaptabilité. Mais il vous montre aussi quand dans votre stratégie, il fallait prévoir un multiplicateur de focales.

Développer votre intelligence photographique fait partie de votre stratégie photographique.

Conseil n° 3 : Trouvez l’équilibre dans votre compromis photographique

Ah, le compromis photographique ! C’est le serpent de mer. Vous créez des photos pour vous. Vous voulez vous exprimer. Vous voulez montrer vos émotions, transmettre des messages qui vous sont personnels.

Mais il y a votre audience ou vos spectateurs. Ce sont ceux qui vont regarder vos photos. Vous devez aussi leur faire plaisir en créant des photos pour eux. Si vous contentez de créer des photos pour vous sans penser à votre audience, vous allez rapidement réduire le nombre de vos fans.

Vous devez faire un compromis entre vos choix et ceux qui animent vos spectateurs. Trouver l’équilibre n’est pas facile. Pourtant vous devez le faire.

Si vous ne pensez pas à votre audience, elle va disparaître peu à peu. Vous serez déçu, car personne n’appréciera vos photos. Vous arrêterez de photographier.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Si vous ne pensez qu’à votre audience, vous serez apprécié. Mais vous ne vous exprimerez pas comme vous le souhaitez. Finalement, vous serez frustré. Vous arrêterez la photo.

Dans les deux cas, le résultat sera le même. Ce sera la fin de votre activité photographique. Pour y remédier, vous devez faire un compromis photographique.

Votre stratégie photographique doit tenir compte de ce compromis.

Finalement

J’espère que cet article vous aura permis de bien comprendre que pour réaliser de bonnes photos pour un projet donné, il est nécessaire d’adopter une stratégie photographique. Vous devez planifier et bien penser au but que vous voulez atteindre.

Sans stratégie, pas de bonnes photos. C’est aussi simple que cela.

Vous devrez faire des compromis, mais c’est l’essence même de votre vie. C’est normal.

N’oubliez jamais que nous faisons des photos pour une audience donnée. Nous avons besoin de reconnaissance. C’est un besoin humain. La stratégie photographie est l’un des outils pour avoir cette reconnaissance que nous recherchons tous dans notre activité photographique.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?