Comment paramétrer votre écran pour bien imprimer vos photos numériques sans une sonde de calibrage pour imprimante

Jeux de lumière à travers le brouillard dans des arbres en hiver au Yellowstone aux Etats-Unis. Photo en noir et blanc par Amar Guillen.
Jeux de lumière à travers le brouillard dans des arbres en hiver au Yellowstone aux Etats-Unis.

Conseil n°5 : baisser la luminosité de votre écran

Vous savez certainement qu'un écran émet de la lumière alors que le papier l'absorbe. Ces deux supports pour vos photographies ont des comportements complètement différents.

Même si vous calibrez correctement votre écran avec une sonde, ce n'est pas la garantie pour vous que vos impressions seront correctes.

La calibration de votre écran vous garantit que toutes les personnes qui ont un écran calibré verront vos photos de la même façon que vous. C'est tout.

Pour bien utiliser une imprimante, théoriquement, vous devriez la calibrer. C’est ce que font tous les laboratoires professionnels. En effet, ils impriment des photos totalement différentes les unes des autres. En calibrant leurs imprimantes, ils assurent que les couleurs rouges, vertes et bleues seront imprimées avec la même valeur.

C’est un peu le problème avec les laboratoires généraux. Ils établissent une moyenne de la colorimétrie. Vos impressions ne seront pas traitées à part. Elles seront imprimées comme les autres. C’est l'une des raisons qui me poussent à vous recommander d'utiliser une imprimante personnelle. Vous aurez les impressions que vous voulez vraiment.

Vous n'avez pas besoin de calibrer votre imprimante. Voici la procédure à suivre pour vous éviter d'acheter une sonde de calibration pour votre imprimante.

  • Avant d'imprimer, baisser la luminosité de votre écran. Paramétrer une valeur comprise entre 1 et 10.
  • Attention de bien mémoriser la valeur que vous avez obtenue après la calibration. Vous y reviendrez après l'impression. Par exemple, la calibration de votre écran vous a paramétré une valeur de 54. Descends cette valeur à une valeur comprise entre 5 et10 la avec le bouton de réglage de la luminosité de votre écran. Votre photo va apparaitre très sombre. C'est normal. Vous avez devant vous la photo telle qu'elle va apparaitre sur votre papier.
  • Maintenant, imprimez votre photo. Vous allez certainement constater qu'elle est sombre. Si c'est la première fois que vous imprimez, c'est normal. Ne vous inquiétez pas.
    La plupart des photographes n'impriment jamais leurs photos. Les premières impressions sont souvent surprenantes.
  • Toujours en maintenant la luminosité de votre écran à une valeur basse, vous devez ajuster la tonalité de votre photo. En fonction du logiciel que vous utilisez pour développer vos photos, vous ajoutez un peu de lumière. Personnellement, j'utilise Adobe Photoshop pour développer mes photos. J'ajoute un calque de réglage des courbes. Puis j'augmente un peu la luminosité des tons moyens. Ensuite, je passe aussi les niveaux des tons moyens à 1.05. Je ne détaillerai pas ces opérations ou elles sortent du cadre de cet article de blog.
  • Ensuite, une fois que vous avez augmenté la lumière de votre photo, vous imprimez de nouveau.
  • Vous devez réitérer le processus jusqu'à ce que l'impression soit correcte.

Si c’est le première fois que vous imprimez, vous aurez besoin d'imprimer 4 ou 5 photos. C’est tout à fait normal.

Une fois que vous êtes satisfait du résultat, vous avez obtenu une photo imprimée dont les lumières sont identiques à celle qui est affichée sur votre écran. Ne jugez que les lumières par rapport à votre écran. Cette photo est une photo étalon. Elle vous servira toujours dans le futur.

Si vous reparamétrez la luminosité de votre écran à la valeur calibrée par votre sonde, vous allez constater que votre photo est très lumineuse. C'est normal. Vous devez annuler le réglage pour revenir à la photo originale.

Pour chaque photo imprimée, vous avez une photo pour l'écran et une photo pour l'impression. Vous avez donc deux photos.

De plus, cette photo imprimable est valable pour votre imprimante.

Si vous l'envoyez à un laboratoire, envoyez plutôt l'original écran. En effet si vous envoyez votre photo corrigée pour l'impression de votre imprimante, vous risquez une mauvaise impression.

Si vous faites appel à un laboratoire professionnel de qualité, il se chargera d'effectuer la correction de la luminosité. C’est une partie de son travail.

Conseil n°6 : utilisez toujours votre photo étalon

Dans le paragraphe précédent, je vous ai expliqué comment imprimer correctement en baissant la luminosité de votre écran. La première photo parfaitement imprimée que vous obtiendrez est ce que j'appelle une photo étalon.

Lorsque vous imprimez d'autres photos, vous l'utilisez toujours comme une référence.

Le principe est simple.

  • Avant d'imprimer une photo, vous baissez la luminosité de votre écran.
  • Ensuite vous placez votre photo étalon à côté de votre écran. Vous ajustez la lumière de votre écran pour avoir le même rendu des lumières sur la photo étalon et sur votre écran.
  • Il ne vous reste plus qu'à modifier la lumière de vos photos à imprimer afin que le résultat sur votre imprimante soit correct.

La photo étalon vous permet de toujours ajuster correctement la luminosité de notre écran pour bien imprimer.

Avec cette méthode simple, vous évitez d'acheter une sonde pour calibrer votre imprimante. Ce n’est pas un exercice simple.

Conseil n°7 : Faites appel à un laboratoire professionnel de qualité

Dans les paragraphes précédents, je vous ai expliqué l'intérêt d'imprimer vos photos avec une imprimante personnelle. L'avantage avec cette méthode est que vous allez apprendre à bien gérer la tonalité et la lumière de vos photos. Vous pouvez me croire : quand vous imprimez vos photos, vous photographiez d'une manière différente.

Sur le terrain, vous allez imaginer vos photos imprimées, vous allez comprendre à utiliser la lumière.

En ce qui me concerne, ce fut l'un des plus grands bouleversements de mon apprentissage de photographe d'art de la nature.

Lorsque je travaillais pour des agences de photo ou des magazines, la calibration de l'écran était suffisante. Je livrai des photos qui étaient développées sur un écran calibré. À la charge de ceux qui achetaient mes photos d'effectuer les réglages pour les imprimer correctement.

Lorsque j'ai décidé de créer des photos d'art de la nature en 2010, j'ai fait appel à un laboratoire généraliste pour imprimer les photos de ma première exposition. Le cout d'impression n'était pas élevé. J'avais fait un test avec 10 photos. J'en ai eu pour mon argent. Les photos étaient plates, les noirs étaient bouchés. Toutes mes photos étaient ternes, sans véritable intérêt. Pourtant sur mon écran, elles étaient superbes. Je ne me voyais pas du tout les exposer. J’ai toujours dans un placard ces photos. Elles me rappellent toujours cette étape décisive de l’impression.

J'ai décidé de contacter un laboratoire professionnel spécialisé dans les grands tirages de photos.

Cette fois, j'ai envoyé deux photos pour une impression 60×90 cm. Le résultat était extraordinaire. J'avais de véritables photos d'art. C'est à cette époque que j'ai décidé d'acheter une imprimante de qualité professionnelle.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

J'ai commencé à faire des tests. Je me suis rendu compte de la difficulté à imprimer des photos. J'ai vraiment compris que le métier de tireur nécessitait beaucoup de compétences et d'expertise.

Lorsque j'imprime dans mon studio, je suis capable de réaliser des photos d'une excellente qualité ! Je peux les vendre. Mais je suis limité par la taille. C’est pour cette raison que je fais appel à deux laboratoires professionnels. L'un d'eux est aux États-Unis dans l'état de l'Arizona et l'autre est en France pour mes clients européens. J'ai mis du temps pour les sélectionner. J'ai fait de nombreux tests.
Voici ma méthode pour travailler avec un laboratoire professionnel.

  • Je développe mes photos avec des écrans calibrés.
  • J'effectue toujours des tests d'impression dans le studio avec une imprimante personnelle. Je le fais pour chaque photo.
  • Je choisis ensuite une ou deux photos que je vais faire imprimer par les laboratoires.
  • À partir d'une photo étalon fournie par les laboratoires, j'effectue les ajustements nécessaires à mes deux photos.
  • Je ne laisse jamais personne retoucher mes photos. Je veux rester maître de tout mon processus créatif et artistique. Le principe de la photo étalon pour le laboratoire est identique à celui de l'imprimante du studio. Quand je reçois les tirages finaux des laboratoires, je regarde si mes processus sont correctement ajustés. En général, il n'y a pas de surprise.

Si vous faites appel à un laboratoire professionnel pour imprimer vos photos, je vous recommande d'utiliser un papier de bonne qualité. N'hésitez pas.

Finalement

J'espère que cet article vous aura permis de comprendre que le fait d'imprimer vos photos vous permet d'éprouver un réel plaisir en voyant concrètement la finalité de votre activité photographique.

Mais l'impression de vos photos vous fera aussi progresser pour la prise de vue sur le terrain.

Si vous ne deviez retenir qu'en grand principe, c'est celui de l'utilisation d'une photo étalon que ce soit dans le cas d'une imprimante personnelle ou dans le cas de l'utilisation des services d'un laboratoire professionnel.

N'oubliez pas qu'une photo n'existe qu'à partir du moment où elle est sur papier. Avant, c’est une image.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?