La photographie artistique permet à un artiste de s’exprimer

Cette photo d'art a été créée dans le cadre de la collection 'Notes de musique sur l'eau'.
Cette photo d'art a été créée dans le cadre de la collection 'Les témoins du temps qui passe'.

Chaque photographie fine-art fait partie d’une approche plus large

Créer une ou quelques photographies fine art reste une action assez simple si le photographe respecte une méthodologie, les règles de qualité et qu’il a un réel respect pour ceux qui vont contempler ses œuvres.

Pourtant ce n’est pas suffisant.

Depuis le temps que j’exerce ce métier, j’ai eu l’occasion de côtoyer durant des festivals ou des expositions, des photographes talentueux qui proposaient des séries extraordinaires.

J’ai souvent même été inspirés par leur approche.

Pourtant, lorsque j’ai leur production artistique un ou deux ans après, j’ai constaté qu’ils avaient simplement fait un copier-coller de leur première série ou alors que rien n’a été produit.

C’est comme si la source d’inspiration s’était tarie. C’est un phénomène très fréquent chez les artistes que ce soit chez les chanteurs, les écrivains, les peintres ou les sculpteurs. J’appelle cela le tarissement de l’inspiration.

Ces artistes inspirés n’ont pas essayé d’intégrer leur acte de création dans une approche plus globale, plus large. Ils ne se posent pas la question de savoir s’il y aura une suite.

Ils ont eu un instant de génie mais se sont arrêtés brutalement car leur démarche artistique n’était pas claire

Un photographe qui souhaite créer des photographies artistiques doit le faire avec comme pensée en arrière-plan de toujours penser à un grand projet plus global qui va dépasser la série sur laquelle il est en train de s’activer.

Personnellement, je suis toujours en train de penser à la passion qui m’a amené à utiliser la photographie comme moyen d’expression.

Je mets à jour sans arrêt mon portfolio et ma signature artistique.

Dans mon imagination, tous mes projets photo s’inscrivent dans une logique très grande et sur du très long terme.

Je m’exprimons. Je partage mes émotions et mes sentiments mais toujours avec un sens exacerbé de traverser les années.

Je m’arrange toujours pour que ma source d’inspiration ne se tarisse pas.

Certes, ce n’est pas un fleuve mais elle coule toujours de manière régulière sans jamais s’arrêter. Elle n’emporte rien sur son passage car ce n’est pas un fleuve mais elle est suffisamment tumultueuse pour m’inciter à me lever chaque matin.

Je voudrai aussi souligner que c’est l’une des différences fondamentales entre la photographie artistique et la photographie documentaire.

La photographie d’art s’inscrit sur le très long terme. Elle n’est pas fugace. Elle est construite sur des fondations solides et pérennes. Elle est la traduction de la personnalité du photographe et de son esprit.

Quand on connaît la complexité de l’esprit humaine, il est facile de se rendre compte qu’il faut beaucoup de temps pour devenir un bon photographe d’art et que l’énergie pour y parvenir est énorme.

La photographie d’art est un moyen d’expression pour un artiste

La photographie fine art est avant tout l’expression des émotions, des sentiments et des opinions d’un artiste photographe.

Je pense qu’il est possible d’établir une hiérarchie dans les étapes de l’approche créative d’une photographie d’art. Elle n’engage que moi.

Elle se résume en trois points distincts.

La photographie artistique :

  • Est avant tout à propos de l’artiste.
  • Ensuite elle est à propos des sujets et des scènes photographiés.
  • Enfin elle est à propos de la technique.

L’artiste photographe est au cœur du processus créatif. Il en est le noyau. C’est de lui dont il est question. Les sujets et la technique sont secondaires. Ils ne sont là que pour renforcer la démarche artistique du créateur.

J’ai constaté tout au long de ma vie professionnelle, qu’il n’est pas facile pour un photographe de se considérer comme un artiste.

Ce statut revêt une image particulière auprès du public. J’ai éprouvé ce sentiment de se sentir honteux d’avouer que je me considérais comme des artistes.

J’ai mis des années à franchir ce pas. Un artiste est souvent perçu comme quelqu’un d’inatteignable, vivant dans des univers inaccessibles. Pourtant la vérité est terriblement simple. Il faut l’accepter même si c’est difficile.

Un artiste est juste une personne qui a choisi de s’exprimer sa vision du monde en choisissant un media particulier.

Dans mon cas, ce fut la photographie. C’est pour cette raison qu’une définition correcte et précise de la démarche artistique est essentielle quand on aborde la photographie d’art.

La démarche artistique que l’on appelle aussi la vision photographique est l’ADN du photographe d’art. Ce sont toutes les règles qu’il va suivre lors du processus de création de ses œuvres.

La photographie d’art nécessite une activité titanesque

Pour créer des œuvres photographiques artistiques, il est nécessaire de déployer une énergie et une activité que je qualifie de titanesque.

Le temps passé par créer un corpus photographique intéressant nécessite des années. Il se prolonge ainsi jusqu’à la fin de la vie de l’artiste.

Rien ne se fait au hasard lorsqu’on envisage de créer sur du long terme.

Comme je l’ai déjà évoqué précédemment, j’ai rencontré des photographes qui ont eu de véritables coups de génie en créant des séries exceptionnelles de photos fine art. Elles m’ont même souvent inspirées. Mais rapidement la flamme s’est éteinte.

La raison est très simple : le manque de travail, d’assiduité et de recherche personnelle. La chance est certes un élément fondamental dans le processus créatif mais ce n’est pas une condition suffisante.

Un photographe artistique doit continuer d’apprendre, rechercher d’autres sources d’inspiration, améliorer sa technique, étudier l’approche des autres artistes. Il ne doit jamais se laisser aller en pensant que tout a été acquis. Tous ses sens doivent être aux aguets des nouvelles tendances, des nouvelles techniques ou technologies. Tous les détails comptent. Rien ne doit être laisser au hasard.

Un photographe artistique doit toujours contrôler tous les processus de création en partant de sa vision photographique. Il doit conserver la manière dont il veut montrer le monde et comment il veut s’exprimer. C’est pour cette raison qu’il a une audience à laquelle il doit le respect.

Un artiste doit être un expert dans tous les domaines qu’il utilise. Son objectif est de s’améliorer sans cesse pour montrer ses capacités à maîtriser parfaitement la technique. C’est un artisan dans le sens le plus noble du terme. Mais tous ces actes demandent du temps, de la patience et de pugnacité.

Une autre qualité requise est de toujours savoir se relever après un échec.

C’est certainement cette qualité que j’ai développé le plus depuis que j’habite aux Etats-Unis.

L’échec est reconnu comme une phase essentielle dans l’apprentissage.

On ne blâme jamais personne pour un échec. On encourage même à analyser les raisons pour mieux rebondir.

Depuis le temps que j’exerce ce métier, j’ai connu de nombreux échecs. J’en connaîtrais encore de nombreux. Je n’en parle jamais.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Je ne parle que des réussites car ce sont elles qui me galvanisent.

Pourtant savoir se relever est aussi important que de continuer sur la route du succès. C’est une qualité essentielle en photographie artistique car les choix sont toujours subjectifs lorsqu’on créé. Souvent, je me trompe.

Une autre qualité requise est d’admettre que la perfection est impossible à atteindre. C’est pour cette raison qu’une vie entière ne sera jamais suffisante à un artiste. La perfection est un but mais il est inaccessible. Je pourrais toujours faire mieux.

Mais est-ce si important ? Je pense que la réponse est non.

Je dis toujours que l’important ce sont les chemins que j’emprunte pour le voyage. La destination n’est que secondaire. En voyageant sur les chemins de la vie, je fais des rencontres. Je vis des expériences et des émotions. Je me construis.

Ce sont les fameuses fondations que j’évoque en permanence.

Finalement

Créer des photographies d’art est une véritable raison pour moi de vivre.

Ce qui n’était qu’une passion est devenu un véritable moyen pour moi de m’exprimer, de me créer une conscience.

La photographie artistique est véritable nécessité pour créer l’équilibre dans ma vie.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?