Les 9 étapes pour créer une photo avec un ordinateur et des logiciels spécifiques

Dunes de sable de Great Sand Dunes dans l'état du Colorado aux Etats-Unis. . Photo en noir et blanc par Amar Guillen.
Dunes de sable de Great Sand Dunes dans l'état du Colorado aux Etats-Unis.

Définition du verbe créer

Si vous cherchez la définition du verbe créer dans le dictionnaire vous trouverez plusieurs définitions.

La définition la plus commune est la suivante :

Créer, c'est réaliser ou concevoir quelque chose.

Mais il existe une autre définition qui est beaucoup plus intéressante pour nous, les photographes :

Créer, c'est réaliser des œuvres originales qui portent la marque de ses sentiments, de sa pensée, de sa personnalité.

Ne trouvez pas que ces quelques mots décrivent parfaitement l'état d'esprit des artistes en général ?

Application à la photographie

Si j'applique cette définition à la photographie, je peux dire que créer une photo, c'est réaliser une image originale qui porte la marque de vos sentiments, de votre pensée, de votre personnalité.

N'est-ce pas le but exact que vous poursuivez en utilisant votre appareil photo ?

En tout cas, en ce qui me concerne c'est exactement le but que je recherche dans mon activité photographique.

La création d'une photo passe par l'utilisation d'un ordinateur

Pour moi, la phase de création d'une photo passe par l'utilisation de logiciels sur un ordinateur. Vous pours aussi utiliser une tablette ou un téléphone portable avec des applications dédiées. Le principe reste identique.

Mais je me place dans le cas de l'ordinateur car c'est l'outil par excellence pour aboutir à un très bon résultat.

Certaines personnes augmenteront que c'est totalement faux. Elles diront qu'une photo peut être parfaitement créée avec un appareil photo sans passer par la case ordinateur.

Je suis d'accord avec ces arguments pour certaines photos qui sont tout simplement parfaites dès la prise de vue. Mais quel est le pourcentage de photos réussies dans ce cas : 0,01%. Soyons généreux et poussais le curseur à 0,05%.

Personnellement, je n'ai réussi que 2 photos idéales à la prise de vue. C'est très peu au regard des 1300 photos qui constituent mon stock de photos développées.

Aujourd'hui lorsque je réalise des photos sur le terrain, autrement dit lorsque je les construis, je m'assure qu'elles sont :

  • bien exposées,
  • bien contrastées,
  • que la netteté est là où je veux qu'elle soit,
  • que la gestion des couleurs est correcte,
  • qu'il y a un peu de créativité,
  • qu'elles soient bien composées,
  • qu'elles soient bien cadrées.

Lorsque je photographie une scène, je réalise plusieurs images. En photographie de paysages, je change mon point de vue en hauteur ou en me déplaçant sur les côtés. Parfois un déplacement de 1 mètre donne un résultat spectaculaire.

En photographie animalière européenne, comme je suis souvent à l'affût, je ne peux pas bouger. J'évalue toujours le potentiel de la scène avant de m'installer.

En photographie animalière africaine ou américaine, les animaux sont souvent moins craintifs qu'en Europe car ils sont moins chassés. Dans ce cas, je peux me permettre de changer de point de vue.

Mais quoiqu'il en soit, quand je déclenche mon appareil photo, j'essaie toujours de m'assurer que ma photo a du potentiel. Je développerai ce concept dans un prochain paragraphe.

Malgré toutes ces précautions et toute cette mise en place, mes photos sur le terrain sont en général plutôt plates, sans relief et les couleurs sont fades. Je dois aussi préciser que j'utilise souvent la lumière naturelle.

En photographie sous-marine, l'utilisation de 2 flashs me permet d'obtenir des couleurs généreuses et de très bon contrastes. Mais ce type de pratique photographique reste plutôt confidentielle et peu pratiquée par les photographes.

C'est pour cette raison que j'utilise un ordinateur et des logiciels pour développer mes photos. C'est ce que j'appelle la phase de création d'une photographie.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Le but du développement d'une photo

Comme je viens de vous l'expliquer, la création d'une photo passe par son développement. A de rares expressions près, c'est une phase nécessaire avec des photos réalisées en RAW.

Je l'explique souvent durant mes stages et mes conférences : le développement d'une photo permet de renforcer votre démarche photographique et votre démarche artistique si vous en avez une.

Vous vous souvenez que dans l'une des définitions du verbe créer, il y a le mot personnalité et le mot sentiment. Créer c'est apposer votre propre griffe. Créer c'est vous différencier des autres photographes ou des autres artistes. Pour y parvenir, le développement de vos photos est le moyen le plus sûr et certain.

Développer une photographie vous permet d'exprimer au mieux ce que vous avez à dire en renforçant l'image que vous avez construite sur le terrain.

Les étapes de la création d'une photo

Dans ce paragraphe, je me place dans le cas de la création d'une photo naturelle. Je veux dire par là que je n'évoque pas les photos montage.

  • La première étape pour moi est toujours le recadrage. C'est une étape essentielle car souvent un bon recadrage donne une vision différente et de l'impact. Les appareils photo reflex ont des capteurs avec des proportions 3 : 2 ou 4 :3 (Olympus). Dans de nombreux cas ce ratio n'est pas adapté. Personnellement, j'aime les formats rectangulaires 16. 9 ou 2 : 1 ou 3 : 1 ou encore le ratio carré 1 : 1. J'adopte souvent des formats standards car pour encadrer ou ajouter un passe-partout, c'est plus facile de trouver les bons produits.
  • La deuxième étape est la suppression du bruit. Je photographie souvent dans les basses lumières. Mes photos sont souvent bruitées. J'ai une perte de qualité dans le rendu des détails. Le débruitage avec un logiciel spécialisé me permet de retrouver des détails.
  • La troisième étape est la gestion de la déformation. J'applique des profils pour corriger la déformation et l'aberration chromatique induites par mes objectifs photos.
  • La quatrième étape consiste à supprimer les éléments perturbateurs.
  • La cinquième étape consiste à gérer la netteté. Elle est essentielle notamment si vous utilisez des longues focales. J'apporte un soin particulier à rendre nets les points essentiels d'une photo. Par exemple pour un animal il s'agit des yeux.
  • Si la photo que je veux créer est en couleur, la sixième étape va consister à bien gérer les contrastes de couleur. La connaissance de la roue chromatique est essentielle pour gérer les couleurs complémentaires. Mon but est d'attirer l'attention du regardeur.
  • Si la photo que je veux créer est en noir et blanc, la sixième étape consiste à transformer ma photo en nuances de gris.
  • La septième étape suivante consiste à gérer le contraste de ma photo. J'utilise uniquement différentes techniques de dodge and bun. Je peins chaque partie de ma photo afin de trouver le meilleur contraste.
  • A ce stade, j'ai devant les yeux une photo débruitée correctement, nette, bien recadrée, bien exposée, bien contrastée. La photo est harmonieuse, facile à regarder et à comprendre. Jusque maintenant, je n'ai appliqué que des outils techniques généraux.
  • Maintenant et c'est la huitième étape, je vais m'appliquer à donner une atmosphère à ma photo. Je vais traduire une ambiance. Pour cette étape cruciale, je vais utiliser des filtres, des pinceaux, des techniques de dégradés. Ce stade est certainement le plus important pour moi. C'est à ce moment que va s'exprimer ma créativité. C'est difficile et assez long.
  • Enfin pour terminer, c'est la neuvième étape, je finis ma photo en la balayant avec le zoom à 100 % pour corriger les petits défauts. C'est dans cette étape de finition que j'ajoute le vignettage.

L'évaluation du potentiel d'une photo

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?