4 raisons pour créer des photos narratives

Exemple d'une photo narrative de paysages. Torrent dans les smoky mountains dans l'état du Tennessee. Photo en couleur par Amar Guillen.
Exemple d'une photo narrative de paysages. Torrent dans les smoky mountains dans l'état du Tennessee.

La narration photographique peut rendre vos photos extraordinaires

À mon avis, la narration photographique peut vous permettre de créer des photos différentes, qui vous ressemblent.

Le tout est d'apprendre à la maîtriser.

Prenez l'exemple d'une photo de paysages de montagne. Tout le monde est capable de déclencher l'appareil photo devant un panorama exceptionnel. Tout le monde est capable de figer des neiges éternelles sur un sommet.

Certaines personnes qui maîtrisent bien la technique seront capables de bien gérer la profondeur de champ ou les équilibres de masse. De nombreux photographes sont capables de le faire, car ce n'est que de la technique. Il suffit d'avoir bénéficié de l'apprentissage et le tour est joué. Mais, ce n'est pas un moyen suffisant pour se différencier.

D'autres personnes attendent des conditions météo orageuses avec des nuages et des ciels chargés. Cela peut donner de bonnes photos, mais tous les photographes présents à ce moment prendront des photos qui se ressemblent.

Je pourrai multiplier les exemples concernant la technique, les conditions extérieures, la qualité des objectifs ou des appareils photo.

La conclusion serait toujours la même : aujourd'hui vu la qualité du matériel et vu le niveau des photographes, beaucoup de photos seront réussies.

Sont-elles pour autant intéressantes ? Ont-elles du sens ?  Malheureusement, la réponse est non. Malgré le perfectionnement du matériel, la globalisation des échanges entre les communautés de photographes, la large diffusion des connaissances, le problème numéro 1 des photographes est de créer des photos qui ont du sens, qui expriment quelque chose, qui s'adressent à un public.

Pourquoi ? La réponse est simple.

La plupart des photographes ne savent pas utiliser la narration photographique.

Ce n'est pas seulement vrai en photographie. C'est vrai dans toutes les formes artistiques.

Prenez par exemple la littérature. Si vous avez appris à écrire à l'école, vous êtes capable de créer un récit. Vous avez entendu pendant votre vie des histoires de gentils, de méchants. Vous êtes capable de trouver les éléments d'une histoire. Et pourtant vous n'êtes pas écrivain ou romancier. La raison? Vous ne maîtrisez pas la narration. Vous n'êtes pas capable de relier les éléments de l'histoire entre eux pour intéresser un public et maintenir son attention.

Vous avez certainement d'autres qualités, mais vous n'avez pas appris à développer celle-ci en particulier.

Dans le monde de la photographie, je constate la même chose. Beaucoup de photographes pensent que la maîtrise de la technique, la connaissance du langage photographique, l'expérience du terrain sont suffisantes pour créer des photos intéressantes.

Ils ont oublié l'essentiel. Les histoires qu'ils racontent n'intéressent personne. Elles ressemblent à d'autres qui ont déjà été réalisées. La narration photographique est le facteur essentiel pour que vos photos aient du corps, pour qu'elles possèdent une âme.

Pour que les histoires photographiques soient différentes des autres, même si elles racontent votre histoire personnelle en faisant rêver, vous devez savoir utiliser la narration photographique. Elle va permettre d'emmener votre auditoire et votre audience dans votre univers.

La photo isolante n'est pas narrative

Dans un précédent paragraphe, j'ai distingué la photo narrative et la photo isolante pour la photo figurative.

C'est lors de mon voyage en Dombes que j'ai compris la différence entre les 2 manières de créer une photo.

Je reviendrai sur la photo isolante dans une prochaine chronique.

Mais d'ores et déjà, je voudrais préciser que cette manière de photographier ne fait pas appel à la narration photographique.

Une photo isolante peut raconter une histoire, mais sa mise en place est surtout technique.

C'est beaucoup moins complexe qu'une photo narrative.

Des exemples de photos narratives et de photos isolantes

À ce stade de la chronique, vous vous demandez certainement à quoi peut ressembler une photo isolante et une photo narrative. Je vais vous donner quelques exemples sans entrer dans le détail. J'y reviendrai dans un paragraphe ultérieur.

Photo narrative de paysages réalisée à Monument Valley dans l'Arizona. Photo de Amar Guillen, artiste photographe.

Un exemple de photo narrative. L'histoire que j'ai voulu raconter dans cette photo est « même après notre disparition, ce que nous avons fait de bien reste dans la mémoire de ceux qui nous ont connus ».

Pour la narration, j'ai choisi l'arbre mort au premier plan qui illustre le fait que nous disparaîtrons tous un jour. Les buttes dans le plan intermédiaire symbolisent notre héritage et la mémoire de ceux qui nous ont connus.

L'arrière-plan est ouvert. Avec un ciel qui s'éclaircit. C'est l'espoir que durant notre existence, nous aurons apporté une petite pierre à l'édifice. Nous aurons fait progresser l'humanité.

Photo narrative de paysages réalisée à Valley Fire dans le Nevada. Photo de Amar Guillen, artiste photographe.

Un exemple de photo narrative. L'histoire que j'ai voulu raconter dans cette photo est « l'existence n'est pas un chemin droit. Il est sinueux et semé d'embûches. Personne n'est capable de dire où il va ».

En ce qui concerne la narration, j'ai choisi de faire démarrer la route en bas et à droite. Ce premier plan symbolise un instant dans notre vie.

La route dans le plan intermédiaire montre que notre existence est sinueuse. Nous devons emprunter des chemins parfois compliqués.

L'arrière-plan montre que la route ne possède pas de fin. On ne sait jamais comment notre vie se terminera.

Dans le reste de la chronique, je n'aborderai que les aspects liés à la photo narrative.

Laissez-moi vous donner quelques bonnes raisons pour illustrer mon propos.

Photo isolante d'un gorgebleue à miroir en Charente-Maritime en France. Photo de Amar Guillen, artiste photographe.

Un exemple de photo isolante. On ne voir que le gorgebleue à miroir. Toute la scène est construite pour créer le contraste qui va le mettre en valeur.

Raison n°1 pour créer des photos narratives : interpréter le monde qui vous entoure

Si vous pratiquez la photographie, c'est que vous avez envie de montrer le monde qui vous entoure. Vous avez envie de le montrer tel que vous, vous le voyez. Vous voulez montrer des choses que les autres ne voient peut-être pas.

Mais attention, ne le montrez pas de manière évidente. Je veux dire par là de ne pas le montrer au premier degré. Soyez différent. Adoptez une approche personnelle.

Interprétez le monde qui vous entoure. Cette suggestion constitue la première raison pour créer des photos narratives.

Pour interpréter le monde qui vous entoure au travers de vos photographies, vous allez raconter vos propres histoires. Pour qu'une audience ou un auditoire soit intéressé, vous allez devoir mettre l'accent sur une narration de qualité. Vous devez maîtriser la narration photographique.

Raison n°2 pour réaliser des photos narratives : vous exprimer

L'interprétation photographique que j'ai évoquée dans la section précédente peut être objective ou subjective.

Si vous voulez faire passer des messages personnels, transmettre des émotions ou montrer vos valeurs esthétiques, c'est que vous avez besoin de vous exprimer. Sachez que ce n'est pas toujours le cas. Beaucoup de photographes réalisent des photos uniquement pour témoigner, faire comme les autres, s'amuser. Peu de photographes choisissent la photographie comme moyen d'expression.

Si vous êtes dans ce cas, vous devez utiliser la photo narrative comme technique. C'est une deuxième raison pour réaliser ce type de photo figurative.

Raison n°3 pour réaliser des photos narratives : créer des photos uniques

Votre but photographique est de créer une audience de personnes qui vont apprécier vos photos et votre activité photographique en général.

Voici le cercle vertueux de la création photographique :

  • Vous allez rendre des personnes heureuses et contentes.
  • Vous allez être satisfait.
  • Vous allez être encouragé.
  • Vous allez continuer votre quête en créant de nouvelles photos.
  • Vous serez épanoui.
  • Vous recommencerez à proposer de nouvelles photos.

Ce cercle vertueux photographique vous permet d'être heureux dans votre vie et de combler votre satisfaction personnelle.

Pour parvenir à atteindre ce but, vos photos doivent être intéressantes. Elles doivent susciter l'intérêt des autres personnes. Vous devez créer des photos uniques. C'est la troisième raison pour réaliser des photos narratives.

Comme vous allez raconter des histoires, utilisez un angle personnel qui va vous différencier des autres photographes.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

En racontant vos propres histoires avec votre propre style narratif, vous réaliserez des photos intéressantes.

Raison n° 4 pour réaliser des photos narratives : donner de l'impact à vos photos

Une photo qui possède l'impact est une photo qui retient l'attention d'un regardeur.

C'est une photo qui va marquer les esprits. Elle restera dans la mémoire de ceux qui l'auront vue.

L'impact peut être donné par la nature de la scène photographiée ou par le développement de la photo ou par sa construction.

C'est la quatrième raison pour réaliser des photos narratives. En utilisant cette technique, vous allez nécessairement donner de l'impact à vos photos.

Pourquoi ? Parce qu'on réfléchissant à la manière dont vous allez construire et créer votre photo, vous allez développer la narration. Vous allez mettre en avant des palets forts de votre plat. Vous allez lui donner de l'impact.

Conseil n°1 pour créer des photos narratives : placer correctement les éléments photographiques

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?