Les 2 genres de la photographie : la photo illustrative et la photo artistique

Photo de paysage en noir et blanc du Dôme prise à Capitol Reef dans l'état de l'Utah. Photo en noir et blanc par Amar Guillen.
Cette photo en noir et blanc du Dôme prise à Capitol Reef dans l'état de l'Utah est une photo à classer dans le genre artistique car c'est une interprétation du paysage.

Classification n°5 : la classification de Philippe Halsman (1961)

Pour Philippe Halsman, il y a deux genres de photographies :

  • Celles que l'on prend. Ce sont les photos prises sur le vif. C'est par exemple le photojournalisme. Ce sont les photos d'action, intuitives, immédiates.
  • Celles que l'on fait, Ce sont les photos préparées, fabriquer. Ce sont les photos de studio ou alors les photos de mise en scène. Le temps de préparation est long, chronophage.

Le classement des genres photographiques par Philippe Halsman est intéressant, car il est basé sur l'instinct de l'être humain. Il ne tient pas compte du contenu et de son sens, de la construction, de la technique. C'est un modèle que je connais, mais que je n'utilise pas, car il ne correspond pas à ma manière de photographier.

Classification n°6 : celle de Amar Guillen (ma classification personnelle)

Comme aucun modèle ne me satisfaisait, depuis quelques années, j'utilise une classification personnelle pour organiser les genres photographiques.

Cette classification classe deux genres :

  • La photographie illustrative.

    Elle a pour but d'illustrer, de montrer. Elle est neutre. Le photographe prend une photo pour illustrer un article de magazine, un livre d'identification, historique, géographique. Le regardeur n'interprète pas la photo. Il la prend telle que. Elle est là pour renforcer le texte et le propos.
    C'est aussi dans ce genre que je classe la photo de mode, la photo pour la publicité. Il n'y a pas de dialogue entre le photographe et le regardeur. Il y a juste une proposition de photos, un échange, mais pas de communication.
  • La photographie artistique.

    Elle permet au photographe de s'exprimer, de communiquer. Il retranscrit des émotions, transmet des messages, partage ses sentiments avec un regardeur.
    Pour moi la photographie artistique est un véritable moyen d'expression et d'échange entre le photographe et le regardeur.

Dans ce genre, j'ai deux thèmes :

  • La photographie figurative.

    Elle est représentative. Les scènes et les sujets sont parfaitement identifiables. C'est la photographie animalière, de paysage. Elle peut être symbolique. Mais quoiqu'il en soit, le regardeur est toujours capable de mettre des mots sur ce qu'il voit. Il est capable de décrire. Le photographe transmet des messages, traduit des émotions, montre ses sentiments. Il les partage avec le regardeur. C'est un véritable dialogue. Les deux parties s'entendent sur ce qu'elles voient.
  • La photographie abstraite.

    Dans la photographie abstraite, les scènes et les sujets ne sont pas identifiables. Le photographe dit quelque chose. Le regardeur peut voir autre chose. C'est toute la magie de l'abstraction : chacun dit ce qu'il a à dire en fonction de sa personnalité.

C'est ce modèle de classification que j'utilise lorsque je réalise des projets photo.

Le gros avantage, c'est ce que les thèmes photographiques sont transversaux. La photographe documentaire ou de reportage peuvent être soit classées dans la photographie artistique ou illustrative. La photographie animalière peut être classée dans les deux genres.

C'est l'approche du photographe qui fait la différence.

Par exemple, il est possible qu'un photographe se définisse comme un photographe animalier documentariste ou alors comme un artiste photographe animalier.

Mon modèle est basé sur la démarche photographique de la photo et non pas sur les thèmes. C'est l'une des raisons qui me poussent à toujours regarder et analyser le travail d'autres photographes qui ne sont pas dans mes domaines. J'adore les artistes photographes de mode ou les artistes photographes de rue. Avec mon modèle, j'ai l'impression de ne pas perdre mon temps quand je cherche des idées d'inspiration dans d'autres domaines photographiques.

Je pense que l'important pour un photographe, c'est la définition d'une démarche photographique claire et précise et non pas le domaine.

Bien sûr, je trouve souvent étrange qu'un photographe réalise des photos de mode et des photos animalières. C'est quelque chose que je ne ferai pas, car techniquement, ce sont des domaines très différents. Chacun d'eux demande des apprentissages complexes et difficiles. C'est déjà suffisamment compliqué de maîtriser un domaine photographique sans chercher à accumuler d'autres difficultés.

J'espère que ma classification personnelle vous a permis de comprendre mon point de vue sur l'approche photographique. C'est l'objet de toutes ces chroniques.

Quelle est la meilleure classification ?

Je crois que finalement il n'y a pas de bonne classification des genres de la photographie.

Tout dépend de votre conscience photographique et surtout de votre interlocuteur.

En effet, la plupart du temps, vous devez justifier de votre genre photographique à la suite d'une question. Si votre interlocuteur possède une bonne culture photographique et de bonnes connaissances artistiques, vous pouvez utiliser une classification intellectualisée avec l'évocation de concepts. Il comprendra parfaitement votre point de vue et vous susciterez son intérêt.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Si votre interlocuteur vous est inconnu ou s'il n'a pas de connaissances artistiques très importantes, une classification comme celle par thème photographique sera plus adaptée. Comme toujours, il faut s'adapter à nos interlocuteurs et nous devons parler leur langage.

Et pourquoi ne pas définir votre propre classification des genres de la photographie ?

Cette question est tout à fait légitime. En effet, l'important est de pouvoir vous situer, expliquer qui vous êtes, ce que vous faites quand on vous le demande.

Pour moi, l'important est d'expliquer aux autres et de partager. Si votre interlocuteur comprend ce que vous faites avec votre propre échelle de valeurs, il adhérera à votre projet. N'est-ce pas l'essentiel ?

Finalement

J'espère que cet article vous aura permis de comprendre les différentes classifications des genres photographiques.

Mon but est surtout de vous aider à identifier dans quel genre vous vous classez afin de continuer à progresser pour atteindre l'excellence.

Le plus important à retenir est que la connaissance des classifications est essentielle pour vous afin de développer vos compétences, mais surtout pour expliquer aux autres ce que vous faites en photographie.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?