3 techniques pour réaliser vos photos en noir et blanc

Vous pratiquez certainement la photo en noir et blanc, car elle correspond parfaitement à votre caractère, votre manière de voir le monde. Mais avez-vous déjà pensé à catégoriser les techniques noir et blanc pour bien canaliser votre créativité ? Avez-vous déjà essayé de définir des thèmes pour mieux définir votre style ?

Dans cet article, je vous propose 3 techniques pour la photo en noir et blanc. Elles vous permettront de mieux catégoriser cette technique photo créative. Vous pourrez ainsi éviter de vous poser des questions inutiles au moment de la prise de vue et au développement. Vous deviendrez efficace et plus créatif, car vous aurez plus de temps.

Paysage en noir et blanc du parc national des arches dans l'Utah aux Etats-Unis.
Paysage en noir et blanc du parc national des arches dans l'Utah aux Etats-Unis.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

Préambule

L'avènement de la photographie numérique a permis à un grand nombre de personnes de pratiquer la photographie. Ce moyen d'expression s'est démocratisé. Tout le monde est capable aujourd'hui de réaliser des photos avec un téléphone mobile, une tablette ou encore un appareil photo numérique. Les logiciels ont suivi la même tendance. Ils sont de plus en plus faciles à utiliser et sont disponibles sur tous les supports.

En bref, tout est possible et tout le monde peut le faire.

Pourtant, réaliser de bonnes photos n'a jamais été aussi difficile. En effet, l'offre est pléthorique. Tout le monde a un avis sur le matériel, la manière de développer des photos, ou comment réaliser des images sur le terrain. Les forums et les sites web regorgent de conseils et d'astuces. Le nombre de livres concernant la technique photographique explose.

Finalement, tout le monde sait ou croit savoir. Mais peu de photographes créent de bonnes photos. La raison ? Trop de techniques et trop d'outils tuent la créativité. La plupart des photographes ont le syndrome de la feuille blanche. Ils ont des connaissances, du matériel, mais ils ne savent pas par où commencer.

C'est l'une des raisons qui m'a poussé à créer ce blog concernent l'approche photographie.

La photographie en noir et blanc n'échappe pas à la règle. La littérature sur le sujet est d'une richesse incroyable. Les photos en noir et blanc sont partout.

Pourtant, se mettre au noir et blanc est un véritable casse-tête pour de nombreux photographes. Ils ne savent pas par où commencer. Ils testent des logiciels, expérimentent des techniques sans aboutir à un résultat intéressant.

Vous faites peut-être partie de ces photographes. Mais si vous lisez cette chronique, c'est que vous avez identifié votre problème et que vous voulez trouver une solution.

Dans mon travail de photographe professionnel, je suis confronté au même problème que vous. Je ne peux pas passer mon temps à évaluer des solutions techniques pour mon activité d'artiste photographe. Mon temps n'est pas extensible. Mes journées ne durent que 24 heures, tout comme les vôtres. Je suis devenu très analytique et très systématique dans mon activité photographique. C'est pour cette raison que j'ai décidé de partager avec vous 3 techniques pour construire et créer vos photos en noir et blanc.

Vous pourrez ajouter les vôtres, car je n'ai pas la prétention de tout savoir. Mais au moins vous aurez un point de départ pour mieux encadrer la réalisation de vos photos noir et blanc.

Mais avant de vous les expliquer, je voudrai revenir à quelques points essentiels de la photo noir et blanc.

Composer une photo en noir et blanc

L'utilisation de la photo noir et blanc doit être pour vous un choix assumé.

Lorsque vous prenez une photo sur le terrain à de très rares exceptions près, votre appareil prend des photos en couleur.

Même les fichiers RAW peuvent être attachés à un gamut donné.

Toutes les photos prises par un appareil, quel qu'il soit, sont en couleur. C'est de votre fait si elles deviennent des photos noir et blanc. Pourtant, lorsque vous composez une photo et si vous voulez la transformer en noir et blanc, vous devez penser en noir et blanc.

La première étape pour construire votre photo est de la composer pour le noir et blanc. Je vous rappelle que composer photographiquement, c'est organiser de manière harmonieuse les éléments photographiques de votre scène.

Quand vous composez pour une photo en couleur, vous pouvez vous permettre de ne pas être absolument rigoureux. En effet, la couleur peut faire illusion. Elle peut masquer facilement des erreurs. Une couleur peut attraper le regard. Elle peut capter et attirer l'attention d'une personne qui ne remarquera pas vos petites erreurs dans l'organisation de votre composition. Lorsque vous composez une photo en noir et blanc, vous devez être très rigoureux et tub précis. La couleur n'est plus là pour cacher et masquer les imperfections d'une photo.

C'est la raison principale pour laquelle j'aime la photo noir et blanc. Elle oblige à penser, à réfléchir, à ne rien laisser au hasard. La photo en noir et blanc est une véritable école pour essayer d'atteindre l'excellence.

La photo en noir et blanc nécessite un formalisme pour bien composer. Pour bien composer une photo noir et blanc, vous devez :

  • Tenir compte des motifs présents dans la scène.
  • Regarder les éventuelles symétries.
  • Identifier les lignes et les formes

Étudier le sens du mouvement de la scène.

L'ambiguïté visuelle

Avant d'aborder le cadrage en noir et blanc, il me semble important d'aborder un point essentiel si vous voulez créer des photos qui ont de l'impact. C'est à dire qui vont retenir l'attention du spectateur au premier regard.

Il s'agit du concept d'ambiguïté visuelle. Je n'irai pas vous exposer toute la théorie du concept, car des thèses entières lui ont été consacrées.

Pour résumer simplement, l'ambiguïté visuelle est le fait d'interpréter une image de deux façons différentes. Un même regardeur peut interpréter et percevoir une même image de deux manières. Il peut y voir des choses totalement différentes.

L'un des exemples les plus connus et le dessin "qu'y a-t-il dans le cerveau d'un homme ?". A priori on y voit la tête de Freud. Mais quand on s'y attarde, on voit un corps de femme nue. Effectuez des recherches sur Internet et vous la trouverez. Je vous conseille de rechercher avec les mots en anglais 'What's on a man's mind'. Internet regorge de ce genre d'images. Pour la plupart ce sont surtout des dessins.

L'ambiguïté visuelle repose sur les propriétés mêmes de la vision, lesquelles associent étroitement perception, mémoire et cognition.

On les appelle aussi des images cachées, potentielles ou accidentelles. Ces images posent des difficultés particulières à l'analyse et représentent souvent un défi pour l'interprétation.

Le plus important pour vous, photographe, est de retenir que l'ambiguïté visuelle de vos photos va obliger le regardeur à analyser deux fois vos photos.

C'est tout simplement parfait pour une photo d'art, car à chaque fois qu'un spectateur s'accordera du temps pour lire l'une de vos photos, il établira une relation avec elle. N'est-ce pas ce que vous recherchez ? C'est une méthode pour construire des photos intéressantes.

Vous devriez essayer de créer plus de photos qui ont une forte ambiguïté visuelle. Vos photos seraient ainsi étudiées attentivement et surtout analysées.

Pour construire et créer des photos qui ont une forte ambiguïté visuelle, il suffit que le sujet principal ne se révèle qu'en regardant longuement la photo. C'est tout le contraire de la photo documentaire ou illustrative où le sujet est vu de manière évidente, sans analyse et sans interprétation.

La photographie noir et blanc est une technique parfaite pour construire des photos à forte ambiguïté visuelle. C'est une technique qui fait la part belle à l'interprétation. En regardant des photos en noir et blanc, un spectateur va établir un lien avec les images et le photographe.

Vous allez créer une ambiguïté visuelle. Vous devez créer des photos mystérieuses, qui ne se lisent pas au premier coup d'œil. Elles doivent pouvoir être interprétées de différentes manières.

Cadrer en noir et blanc

Quand vous composez une scène, vous choisissez tous les éléments photographiques que vous allez mettre et organiser de manière harmonieuse.

L'étape suivante est de faire entrer cette scène dans une photo. C'est le cadrage.

Le choix du cadrage est une étape essentielle, car vous avez choisi la scène en fonction de votre démarche photographique. Vous avez composé en fonction de l'harmonie. Le cadrage est ce que les spectateurs vont voir. Ils ne sont pas sur le terrain avec vous.

J'ai l'habitude de dire durant mes stages de photo que le cadrage renforce la composition et votre démarche photographique. C'est pour cette raison que vous devez y prêter un soin très particulier.

Le cadrage photographique inscrit votre vision et votre signature dans un cadre fini que ce soit un rectangle au format 3:2,16:9, 2 :1, 22: 9 ou au format carré de rapport 1 :1.

Votre manière de cadrer apporte un élément très fort au contenu de vos photos que ce soit les émotions que vous voulez exprimer, aux messages que vous voulez transmettre ou à l'esthétisme que vous voulez montrer.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

La photographie en noir et blanc est beaucoup plus difficile et plus complexe à mettre en œuvre que pour la photographie en couleur. En effet, en noir et blanc, les éléments de composition sont moins nombreux qu'en couleur.

Dans une photo en noir et blanc, vous ne disposez que de 256 nuances de gris, de blancs et de noirs alors que dans une photo en couleur vous en avez des millions.

Dans une photo en noir et blanc, vous avez des zones claires et des zones sombres. Ce sont elles qui créent le contraste qui fait tout l'intérêt des photos en noir et blanc.

C'est ce l'on appelle les tons en photo. L'idée quand vous cadrez en noir et blanc est d'utiliser des éléments de tons qui soient verticaux, horizontaux ou inclinés. Vous devez bien les choisir et les arranger pour créer un cadrage qui donnera de la force à votre composition.

Un autre moyen pour bien cadrer en noir et blanc est d'utiliser un cadre dans le cadre. Par exemple, il peut s'agir d'un trou dans le feuillage d'un arbre pour montrer un paysage.

Si pour une photo, vous arrivez à mixer les tonalités verticales, horizontales, inclinées et avec un cadre dans le cadre, vous allez obtenir une image très forte, car elle sera facilement lisible.

Le langage photographique du noir et blanc

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?