Pourquoi et comment créer des photos isolantes

Dans un précédent article, j'avais partagé avec vous des techniques pour créer et améliorer vos photos narratives.

Dans l'article qui va suivre, je vais vous prodiguer des conseils pour bien construire vos photos isolantes.

Conservez bien en tête que la technique narrative et la technique isolante sont deux techniques à votre disposition pour construire et créer vos photos.

Cet article va vous aider à comprendre comment mettre en place un nouvel outil à votre panoplie photographique. En le mettant en place, vous allez rendre vos photos encore plus intéressantes et leur donner véritablement du sens.

Un exemple de photo isolante : un gorgebleue à miroir sur sa branche. Le fond quasiment blanc est un bokeh extrême.
Un exemple de photo isolante : un gorgebleue à miroir sur sa branche. Le fond quasiment blanc est un bokeh extrême.
 

Définition d'une photo isolante

Une photo est dite isolante quand l'élément photographique principal (le sujet) est isolé de l'arrière-plan.

La netteté est limitée à ce seul élément. Toutes les autres parties de la photo sont floues.

Une photo isolante se construit soit à la prise de vue en fonction du choix de l'ouverture.

Soit elle est créée au moment du développement de la photo avec un logiciel de retouche sur un ordinateur.

 

Quelques exemples de photos isolantes

Je vous propose quelques exemples de photos isolantes.

Exemple d'une photo isolante : cerf pendant le brame
Exemple d'une photo isolante : piquets plantés dans un étang
Exemple d'une photo isolante : arbres dans la neige
Exemple d'une photo isolante : héron cendré.
 

Pourquoi créer des photos isolantes

Le but de la création d'une photo isolante est de former une composition photographique singulière.

Il s'agit d'une technique créative qui vous permet d'affiner un style photographique.

Si vous décidez de réaliser des plates isolantes juste parce qu'elles sont isolantes, vous allez perdre votre temps. Vos photos ne seront pas intéressantes. Cette technique doit être utilisée pour transmettre vos émotions, vos messages ou votre sens de l'esthétique. Elle va vous aider à renforcer votre démarche photographique avec un style qui vous est propre.

Le but d'une photo isolante est d'avoir le sujet net et le reste des éléments photographiques plus ou moins flous.

Si vous voulez montrer uniquement le sujet, c'est qu'il a quelque chose de particulier. Ses qualités intrinsèques vont porter la photo, attirer le regard et donner le sens à la photo.

Quand vous créez une photo isolante, c'est que les éléments photographiques autres que le sujet principal n'ont pas un grand intérêt. Vous profilez les gommer plutôt que de les montrer. Ils agissent un peu comme des éléments perturbateurs que vous ne pouvez pas supprimer dans votre cadrage et votre composition.

 

Le matériel nécessaire pour créer des photos isolantes

Le choix du matériel est important pour réaliser des photos isolantes à la prise de vue.

Vous parviendrez aussi à réaliser des photos isolantes au développement avec un logiciel de retouche et un ordinateur, mais il vous faudra des compétences supplémentaires et du temps. Pour obtenir un résultat digne de la réalité, il vous faudra encore plus de temps. La prise de vue reste pour vous le meilleur moyen d'aborder cette technique.

Tout d'abord, vous devez choisir un capteur qui soit suffisamment grand. Par exemple, les capteurs des appareils mobiles ou des bridges sont trop petits pour obtenir de beaux flous de prises de vue.

Plus le capteur est grand, plus il sera facile de réaliser une photo isolante, car vous aurez une plus petite profondeur de champ à focale équivalente.

Ensuite, plus la longueur focale est grande, plus le résultat est beau.

Il est certain que réaliser une photo isolante avec un appareil photo équipé d'un capteur 24×36 mm et d'un objectif 600mm sera plus facile qu'avec un boîtier APS-C équipé d'un 300mm.

Mais de manière générale, je vous conseille le téléobjectif. Il possède un angle de vue étroit et une profondeur de champ limitée.

Le fait de photographier à l'ouverture maximale que ce soit f/2.8, f/4 ou f/5.6 va réduire énormément la profondeur de champ de part et d'autre de la zone de mise au point.

Il est possible de réaliser des photos isolantes avec un objectif grand angulaire. Mais vous devez placer vos éléments photographiques de manière particulière. N'intégrez pas de premier plan. L'arrière-plan doit être le plus loin possible derrière votre sujet. Le résultat est moins spectaculaire qu'avec un téléobjectif, mais vous pourrez obtenir des compositions saisissantes.

De même, n'oubliez pas que vous pouvez retoucher vos photos avec un ordinateur pour renforcer les effets.

L'idéal pour réaliser des photos isolantes qui ont beaucoup d'impact, préférez un grand capteur et une longue focale.

Peu de photographes le savent, mais il existe une fonction intéressante sur les appareils photo. Il s'agit du bouton de test de la profondeur de champ. Il est souvent situé à l'avant de l'appareil photo, sur la droite de l'endroit où se fixe l'objectif.

Sa fonction est simple : vous montrer la taille de la profondeur de champ ; autrement dit la zone de netteté autour de votre zone de mise au point. Si vous êtes à pleine ouverture de votre objectif comme f/2.8, f/4 ou f/5.6 et que vous appuyez sur bouton vous ne verrez rien de spécial dans votre œil de visée. Cependant, plus vous allez fermer votre ouverture, plus ce que vous verrez en appuyant sur le bouton de test de la profondeur de champ sera sombre.

Pourquoi ? Parce que vous voyez en réel la lumière reçue par votre appareil. Si vous êtes ouvert à f/13 par exemple, vous avez la lumière reçue pour cette ouverture.

Vous devez vous habituer à cette pénombre dans votre œilleton pour analyser ce qui est net et ce qui ne l'est pas. C'est ainsi que vous allez déterminer la taille de la zone de netteté. Ce n'est pas facile au début. Mais croyez-moi, avec un peu de pratique, analyser la profondeur de champ devient facile.

J'utilise cette fonction sans arrêt sur le terrain. Pour moi, elle est vitale.

 

Le Bokeh est une technique particulière pour réaliser des photos isolantes

Vous le savez sans doute. La technique du Bokeh vous permet de réaliser des photos en ne gardant que le sujet net. Cette technique s'applique surtout en macro ou à la photo avec un téléobjectif.

C'est un moyen de réaliser des pilules isolantes. Mais ce n'est pas le seul. Il ne s'applique pas aux objectifs grand angle. Il ne s'applique pas au développement.

 

La prépondérance visuelle

Créer une photo isolante, c'est effectuer la mise au point sur le sujet principal tout en floutant les autres éléments photographiques.

Avant d'aller plus loin dans cet article, il me semble important de définir un élément très important qui nous concerne tous, nous, les êtres humains. C'est la prépondérance visuelle.

C'est important de comprendre ce concept, car vous allez au-delà de la technique photo.

La prépondérance visuelle est un concept de la physiologie humaine. Pour un être humain qui regarde une scène, à fortiori une photo, son système de vision considère que seul ce qui est net revêt de l'importance.

Ce comportement s'explique par le fait que nos ancêtres très lointains devaient toujours identifier de potentiels dangers comme des bêtes féroces prêtes à les dévorer. Pour bien les distinguer, ils s'attachaient toujours à regarder ce qui était net pour distinguer d'où pouvait venir le danger. Aujourd'hui, nous avons conservé cette faculté de porter attention à ce qui est net, mais pas pour les mêmes raisons.

Donc, si vous voulez construire et créer des plates intéressantes qui auront de l'impact, vous avez intérêt à bien définir votre zone de netteté et à lui porter beaucoup d'attention. Ainsi, vous êtes certain ou certaine que le regard de votre audience se portera là où vous avez choisi.

 

La prise de vue pour réaliser des photos isolantes

Pour réaliser une photo isolante sur le terrain, vous devez choisir une scène particulière.

Le sujet c'est-à-dire l'endroit où vous allez faire la mise au point doit être seul dans le plan de netteté.

Par exemple, si vous choisissez de photographier un animal, évitez d'avoir un arbre, un rocher ou tout autre élément dans le même plan.

Ensuite, effectuez bien la mise au point sur le sujet en sélectionnant bien le bon collimateur sur votre appareil photo. Essayez d'avoir l'arrière-plan le plus loin possible de votre sujet. Comme vous allez photographier à pleine ouverture, votre zone de netteté sera réduite. Comme votre arrière-plan sera loin, il deviendra flou. Il permettra alors de parfaitement contraster votre sujet. si vous photographiez avec un grand angle, vous n'aurez pas un arrière-plan totalement flouté. Des détails subsisteront. N'oubliez pas que les objectifs grand angle encore appelés focales courtes ont des zones de netteté qui sont très larges, contrairement aux téléobjectifs.

Demander votre guide pour donner de l'impact et du sens à vos photos

Demandez votre guide gratuit '50 pages de conseils pour donner de l'impact et du sens à vos photos'

Pour obtenir une bonne photo isolante, évitez d'intégrer un premier plan. Si vous ne pouvez pas faire autrement, choisissez-le le plus clair possible.

Pour faire simple, une photo isolante est souvent composée d'un sujet et d'un arrière-plan.

Personnellement, j'utilise beaucoup cette technique dans mes photos animalières quand je compose des photos animalières environnementales. Mon animal est assez petit dans la photo. Il est intégré dans son environnement. J'utilise alors la technique du high-hey ou du low-key pour bien mettre en valeur mon sujet.

Lorsque je compose et que je cadre une photo isolante au grand angle, j'utilise souvent la technique du grand angle rapproché. C'est ma technique préférée en photographie d'ambiance sous-marine. J'intègre mon sujet principal au premier plan. Je fais la mise au point en m'approchant le plus possible. Parfois, j'arrive même à la distance de mise au point minimale de façon à avoir l'arrière-plan le plus flou possible. Puis je déclenche.

Lorsque j'utilise un objectif grand angle pour réaliser des photos isolantes, je n'hésite pas à photographier en contre-plongée pour ajouter un surdimensionnement de mon sujet par rapport à la scène.

N'oubliez surtout pas que le but d'une photo isolante est de donner de l'impact à votre photo avec un sujet fort.

 

Finalement

J'espère que cet article vous aura donné des clés pour réaliser des photos isolantes. Le point essentiel de cette technique est de bien mettre en valeur le sujet en l'isolant du reste de la scène.

Vous devez apporter un soin particulier dans la mise au point et l'ouverture.

La photo isolante est une technique puissante pour créer des photos qui ont de l'impact.

Soyez humble, constant(e), patient(e), persévérant(e) et persistant(e) car le chemin pour s’approcher de l’excellence est long.

 

Comment puis-je vous aider à créer des photos?